Formulaire de recherche

Accueil > Blogue > Les troubles de l'anxiété

Les troubles de l'anxiété

Les troubles de l'anxiété

Partager :

Publié le 5 October 2017

Les troubles de l'anxiété

Rencontre avec la professeure Lyse Turgeon

Professeure en psychoéducation à l’Université de Montréal, Lyse Turgeon est de surcroît une psychologue clinicienne. Son champ d’expertise s’oriente autour des troubles anxieux chez les enfants et adolescents. Sa participation à une multitude d’articles et de livres, notamment Intervention cognitivo-comportementale chez les enfants et adolescents, fait de Me Turgeon une référence en ce qui a trait aux troubles anxieux.

Bien malin celui qui sait expliquer le fonctionnement des troubles anxieux. Ce dernier devra de prime abord convenir qu’il s’agit de troubles reliés à l’anxiété. Afin d’être comprises, les nuances entre les différents types de troubles anxieux exigent une analyse approfondie. La rencontre avec la professeure en psychoéducation Lyse Turgeon a permis d’apporter des premières pistes de réflexion.

Tout d’abord, ressentir de l’anxiété ne signifie pas avoir un trouble anxieux. En effet, l’anxiété est un mécanisme ayant une valeur adaptative. Cependant, elle est problématique lorsqu’elle devient envahissante. Ainsi, le niveau d’anxiété de chacun se situe sur un spectre, mais pour certains, ce niveau dépasse le cadre du tolérable, ce qui produit un trouble anxieux. Le mot trouble fait essentiellement référence à une difficulté d’adaptation.

Les causes de l’anxiété sont diverses : physique, cognitive, sociale, etc. La spécialiste de l’approche cognitive explique que les troubles anxieux peuvent être provoqués par une structure représentationnelle déficiente. Ainsi, l’individu appréhende une situation de façon dramatique et pessimiste. Il s’ensuit un état d’esprit qui est débordé par l’anxiété. Tout dépendants du type de trouble anxieux, les effets de la suractivation des mécanismes d’anxiété peuvent varier.

En général, l’anxiété problématique est causée par une réponse exagérée en situation  agonistique ou par l’appréhension de celle-ci. Les principaux types de troubles anxieux se différencient par la raison qui génère une anxiété envahissante. Si elle est générée par un objet [1] en particulier, on pourrait alors parler de phobie spécifique. Dans le cas contraire, c’est-à-dire une anxiété provoquée par les objets en général, il s’agirait de phobie sociale. L’agoraphobie est la phobie sociale la plus connue. L’anxiété généralisée est en quelque sorte une combinaison des phobies spécifiques et sociales qui mène l’individu à vivre le paroxysme de son anxiété très fréquemment. Une liste plus exhaustive des troubles anxieux, quoique critiquée, est disponible dans le DSM-5.   

L’apparition de troubles anxieux chez un proche peut être observable. Lyse Turgeon indique que la détresse, la perturbation du fonctionnement et le caractère excessif sont les principaux changements que l’on peut observer. L’écoute est donc essentielle afin de prévenir les troubles anxieux chez un proche. Les CLSC et autres experts de la santé mentale sont des ressources à utiliser en cas de situation problématique. Les organismes communautaires sont eux aussi des ressources utiles.

Un diagnostic de trouble anxieux est réversible, du moins ceux associés à la représentation déficiente. Dans ces cas, l’apparition des symptômes est causée par un problème de traitement de l’information. La réorganisation des représentations peut donc réduire la suractivation des mécanismes d’anxiété afin de permettre à l’individu de garder le contrôle de ses pensées. Les thérapies sont donc un moyen efficace pour contrer les troubles anxieux. Dans certains cas, la médication est aussi conseillée.

Néanmoins, la thérapie individuelle n’est pas accessible à tous : des techniques d’autogestion sont donc à suggérer. Ces dernières permettent d’intervenir lorsqu’un raisonnement en chaîne provoque dramatiquement de l’anxiété. Le groupe communautaire REVIVRE vulgarise gratuitement plusieurs techniques d’autogestion qui peuvent s’avérer décisive.   

Les troubles anxieux sont un sujet riche de la littérature scientifique : il aurait donc été impossible d’en faire un résumé exhaustif en quelques mots. Néanmoins, l’entretien avec la professeur Lyse Turgeon de l’Université de Montréal a permis de vulgariser une partie des principaux concepts associés aux troubles anxieux. De plus, la doctorante insiste sur le caractère contrôlable de l’anxiété et souligne que le rétablissement est plus qu’envisageable pour ceux étant atteints de troubles anxieux.

 

[1]Tout ce qui est pensé, perçu ou représenté, en ce qui a trait à la distinction de l'acte par lequel un sujet le pense, perçoit ou représente

 

Michaël Huot

Étudiant en psychoéducation, assistant de recherche, conférencier et intervenant

Michaël est assistant de recherche à l’Université de Montréal dans le cadre du projet CRA. Ses années d’expérience en tant qu’animateur lui ont valu un poste d’intervenant jeunesse à l’Institut Pacifique. Sa dévotion pour son domaine d’étude lui permet de surcroît de conjuguer son poste de conférencier pour le projet SEUR et son parcours universitaire en psychoéducation. 

 

Retour...