Formulaire de recherche

Accueil > Blogue > La gratitude, un art de vivre

La gratitude, un art de vivre

La gratitude, un art de vivre

Partager :

Publié le 20 September 2018

La gratitude, un art de vivre

 

Un auteur m’a beaucoup inspirée pour rédiger ce billet. Il s’agit de Robert Emmons et de son livre intitulé « Merci! ».

Il nous rappelle tout d’abord que la gratitude est un art de vivre, une attitude, un état d’esprit. Cette pratique donne en tout premier lieu un sens à l’instant présent. Par la reconnaissance de nos bénédictions, on s’adonne à l’observation, à la réflexion, puis peu à peu, on enrichit sa vie.

Notre concentration se focalise désormais sur ce qui nous donne de l’énergie. En fait, la gratitude est une des grandes clés du bonheur. Elle développe en nous des vecteurs de résilience, d’autodétermination, de responsabilité personnelle.

Cet exercice de lucidité nous enjoint donc à nous rendre conscient de ce que l’on reçoit de la vie, et de ce que l’on donne aussi. On peut donner de tellement de manières : choses, pensées et gestes d’amour!

Ses bienfaits sont mesurables de multiples façons mais la joie durable en son cœur demeure la principale. Les récompenses vont du simple contentement à la paix de l’esprit.

Voici en bref les avantages à s’adonner à la gratitude :

- Nous refusons d’être empêtrés par les émotions négatives.

- Nous développons une plus grande résilience face aux stress de la vie.

- Nous amorçons le décentrage de soi par aller vers l’ouverture du cœur.

- Nous sommes plus enclins à pardonner.

- Nous devenons plus joyeux, plus optimistes face à l’avenir.

- Nous aiguisons notre aptitude à dénicher tous les cadeaux de la vie, même ceux cachés sous nos petites malédictions.

- Nous évitons de nous apitoyer sur nos malheurs passés.

- Nous nous remémorons les bons moments plus que les mauvais.

- Nous façonnons une appréciation émerveillée de notre existence.

- Nous sommes motivés à faire du bien.

- Nous renforçons l’encodage des expériences positives.

- Nous augmentons notre bien-être.

- Nous nous rendons aptes à percevoir la gentillesse des autres.

- Nous chassons les émotions toxiques (ressentiment, colère, envie, etc.).

Une manière de s’engager à long terme avec cette pratique, c’est de tenir un journal de gratitudes. Il peut être quotidien, hebdomadaire. Ce qui importe, c’est d’être attentif, silencieux et à l’affût de ses 5 sens : l’écoute d’une musique agréable, la douceur d’un foyer confortable, le plaisir de savourer un bon repas. Ne rien tenir pour acquis, redécouvrir ce qui nous fait du bien et en faire un mode de vie.

En notant toutes ces sources d’appréciation, de gratification… on écarte aussi la dépression!

La gratitude invite à se rappeler constamment combien la vie a du bon… même dans l’épreuve. Ce merveilleux outil de développement personnel transforme l’adversité en épanouissement. Mais cela requiert du temps et demande un effort conscient pour détourner sa pensée, pour se défaire de ses routines pessimistes. Mais, ne trouvez-vous pas que cela en vaut la peine?

Nathalie Rondeau

Animatrice d’un atelier d’écriture en ligne

Agente de secrétariat dans la fonction publique provinciale depuis près de 30 ans, Nathalie Rondeau est passionnée par la croissance personnelle et aime inspirer les gens en quête d’un mieux-être. Soucieuse d’honorer la langue française et d’ajouter un supplément d’âme à l’écriture créative, elle est animatrice d’un atelier d’écriture en ligne depuis 10 ans.

Retour...