Formulaire de recherche

Accueil > Blogue > La voix de la confiance et de l'estime

La voix de la confiance et de l'estime

La voix de la confiance et de l'estime

Partager :

Publié le 23 April 2018

La voix de la confiance et de l’estime

 

Depuis qu’elle est apparue dans ma vie, elle ne m’a jamais quittée. Sa présence, d’abord subtile, s’est vite avérée imposante. C’est elle qui a toujours le dernier mot. J’ai donc pris l’habitude de simplement l’écouter. Pas assez belle, pas assez intelligente, pas assez intéressante… À l’entendre, je ne vaux pas grand-chose. Comme je ne peux pas compter sur son soutien, je recherche constamment la reconnaissance, l’approbation, le regard d’autrui. Malgré sa mauvaise influence, je me suis habituée à sa présence. C'est ma meilleure ennemie.

Cette voix intérieure, c’est celle de toute personne aux prises avec un manque de confiance en soi ou d’estime de soi. Cette voix, c’est aussi la mienne.

_______________________________________________________________________

Activation du mode d’autodestruction dans 3… 2… 1…

Cette fille est tellement plus belle et plus mince que moi! Je ne suis pas aussi séduisante qu’elle et c’est difficile à accepter. Et si mon amoureux la désirait plus qu’il ne me désire? Et s’il tombait amoureux d’elle? J’ai besoin d’être rassurée…

Je ne suis pas aussi charismatique que cette personne. Ce doit être pour ça qu’elle reçoit beaucoup plus d’attention que moi. Elle a toujours le mot pour faire rire. Moi, quand j’essaie, ce n’est jamais aussi drôle. Je ne l’ai pas. Je ne suis pas assez intéressante.

Qu’est-ce que j’apporte dans la vie des gens? J’aimerais être une meilleure personne. J’ai l’impression de ne jamais dire ou faire ce qu’il faut. Je ne suis pas la personne que je souhaiterais être…

_______________________________________________________________________

 

Envahissantes, et souvent irrationnelles, ces pensées jaillissent en réponse à une situation ou à une simple impression. Le manque de confiance en soi ou d’estime de soi a des répercussions sur la vie personnelle, sociale, amoureuse et professionnelle. La comparaison devient un mécanisme malsain, attisant les sentiments d’envie, de jalousie, de tristesse et d’insatisfaction. Les complexes sont décuplés; le bien-être intérieur, lourdement affecté. Manquer de confiance ou d’estime, c’est s’éteindre alors que l’on souhaite briller.

Confiance en soi et estime de soi : synonymes?

Bien qu’elles soient en partie liées, la confiance en soi et l’estime de soi représentent deux concepts différents.

La confiance en soi correspond à un sentiment de sécurité intérieure qui permet notamment de s’affirmer, de prendre des risques, de faire face au changement, aux épreuves et aux échecs. À titre d’exemple, la peur excessive du rejet et la difficulté à accepter la critique traduisent un déficit de confiance en soi.

Quant à l’estime de soi, il s’agit de l’opinion favorable ou défavorable que l’on a de soi-même. Elle renvoie donc à la valeur et au respect que l’on s’accorde. Par exemple, se faire constamment des reproches intérieurs et se dévaloriser relèvent d’une faible estime de soi.

La confiance en soi et l’estime de soi se construisent dès l’enfance et varient ensuite en fonction des expériences. Elles résultent ainsi d’un mélange d’inné et d’acquis. Généralement, avoir une bonne confiance en soi contribue à une estime de soi favorable. À l’inverse, une faible confiance en soi est susceptible d’entraîner une mauvaise estime de soi.

Par ailleurs, une confiance ou une estime très basse peut être à l’origine de différents troubles dont l’anxiété, la dépendance, la dépression, et même de certaines pathologies telles que la boulimie et l’anorexie.

Vers un mieux-être

Prendre conscience du manque de confiance ou d’estime, et reconnaître les effets pernicieux qui en découlent, constitue un premier pas vers le mieux-être. La voix intérieure peut devenir une alliée plutôt qu’une ennemie en traduisant ses propos du négatif au positif. Cela peut sembler plus facile à dire qu’à faire, mais l’introspection est un travail au quotidien et il existe des ressources pour obtenir de l'aide.

Apprendre à mieux se connaître, identifier et accepter ses faiblesses, et miser sur ses forces et ses réalisations peuvent contribuer à rebâtir sa confiance ou son estime. Un tel processus requiert toutefois beaucoup de volonté; la volonté de s’accepter pour être en paix avec soi-même.

Inintéressante. Inintelligente. Impossible.

Adopter une voix positive, c’est choisir la voie du bonheur!

______________________________________________________________________

 

Le Mouvement Santé mentale Québec propose sept astuces pour se recharger sur le plan mental : agir, ressentir, s’accepter, se ressourcer, découvrir, choisir, créer des liens. Chacune d’entre elle s’avère pertinente à appliquer pour atteindre un niveau de confiance en soi ou d’estime de soi suffisant.

­­­­­­­­­­­­­______________________________________________________________________

 

Sources :

Site Web de Passeport Santé

FAMERY, Sarah. Avoir confiance en soi : une approche positive pour se déconditionner et renouer avec son authenticité, France, Groupe Eyrolles, 2014, 154 p.

Site Web du Mouvement Santé mentale Québec

 

Bianka Lemelin

Conseillère en communication

Retour...