Formulaire de recherche

Accueil > Blogue > Les régimes amaigrissants: nuisibles à la santé mentale?

Les régimes amaigrissants: nuisibles à la santé mentale?

Les régimes amaigrissants: nuisibles à la santé mentale?

Partager :

Publié le 7 May 2018

Les régimes amaigrissants: nuisibles à la santé mentale?

 

De nos jours, le fait d’être insatisfait de son corps et d’être au régime est pratiquement devenu une norme. La preuve? Il suffit de se connecter sur les médias sociaux pour être exposé à la nouvelle diète à la mode ou pour se faire proposer le prochain régime «miracle».

Au Québec, près de la moitié des femmes qui font des efforts pour gérer leur poids commencent leur premier régime avant l’âge de 24 ans[1]. Cependant, les régimes sont généralement inefficaces à long terme et comportent de nombreux risques, dont ceux non négligeables sur la santé mentale...

Des effets secondaires nuisibles

Lorsqu’on est au régime ou qu’on s’impose des règles rigides dans le but de contrôler son poids, on peut être plus irritable, anxieux, déprimé et même s’isoler de son entourage. Le fait de se priver et de laisser le plaisir de côté peut aussi causer beaucoup de frustration et peut nuire à la relation qu’on entretient avec son corps, la nourriture et l’activité physique.

Puis, n’oublions pas toutes les émotions ressenties lorsqu’on n’est pas capable de suivre « à la lettre » les règles qu’on s’est imposées ou lorsqu’on abandonne le régime! Résultat : sentiments d’échec et de culpabilité assurés. La tendance, plutôt que de remettre en question la méthode qui est inefficace, est de dénigrer ses propres compétences, ce qui peut nuire à son estime personnelle.    

Retrouver l’équilibre

Vous devez maintenant vous en douter; les régimes peuvent nuire à la santé mentale et ils ne sont pas de bons moyens pour adopter de saines habitudes de vie et prendre soin de soi. La bonne nouvelle, c’est que nous avons tout un chacun des repères internes pour nous guider.

Bien que ce ne soit pas toujours facile de nous connecter avec notre corps, surtout après plusieurs tentatives de régimes, il est possible de  le faire graduellement et à votre rythme. Voici donc quatre conseils pour vous aider à mettre de côté les régimes et les règles que vous vous imposez afin de vous reconnecter davantage avec votre corps et ce qui vous procure du bien-être.

1- Écoutez les signaux que votre corps vous envoie 

Plutôt que de vous fier à des règles externes, tels les régimes, ayez confiance en votre corps. Tentez d’être à l’écoute et de respecter les signaux qu’il vous envoie pour vous indiquer quand vous avez faim (ex. : gargouillements, creux dans l’estomac, baisse d’énergie, etc.) et lorsque vous n’avez plus faim (sentiment de satisfaction, regain d’énergie, moins de plaisir à manger, etc.).

Ces signaux sont vos meilleurs repères pour savoir quand manger et quand arrêter de manger. De plus, écoutez votre corps et vos envies en choisissant des activités physiques qui vous procurent du plaisir, du bien-être et des émotions positives.

2- Ayez une vision globale de votre alimentation 

Tous les aliments ont leur place dans une saine alimentation. Un seul repas ou une seule journée n’a pas le pouvoir d’influencer votre poids ou votre santé à moyen et long terme. Écoutez vos envies, respectez vos préférences, savourez lentement tous les aliments sans culpabilité et prenez plaisir à manger avec votre entourage.

3- Fixez-vous des objectifs réalistes 

Peu importe l’objectif, qu’il soit relié à l’alimentation, à l’activité physique ou à une situation sociale impliquant la nourriture, choisissez des objectifs qui ne sont pas reliés au poids ou à l’apparence. En respectant votre rythme, visez plutôt des objectifs réalistes qui vous procurent bien-être et bonheur dès aujourd’hui, par exemple être fière d’un repas qu’on a cuisiné soi-même ou prendre une marche pour vivre des moments agréables avec sa famille. Vous verrez que ce sera beaucoup plus motivant et soutenable dans le temps.

4- Valorisez-vous au-delà de votre apparence  

Accordez une place moins importante dans votre quotidien au poids et à l’apparence. Tentez de vous valoriser davantage dans toutes les autres sphères de votre vie (ex : par vos habilités, vos qualités, votre sens de l’humour, votre créativité, etc.) qui font de vous un être complet et unique.

La Journée internationale sans diète

Le 6 mai 2018, dans le cadre de la campagne de la Journée internationale sans diète, ÉquiLibre vous invite à agir en vous laissant davantage guider par les signaux que votre corps vous envoie et par ce qui vous procure du bien-être.

Rendez-vous sur equilibre.ca/sansdiete pour télécharger gratuitement l’outil de sensibilisation « Êtes-vous au régime sans le savoir? », ainsi que pour visionner les capsules vidéo exclusives de quatre experts chevronnés. Vous pouvez également soutenir la campagne en partageant les visuels et tout le matériel de la campagne sur vos réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #sansdiete.

Pour les professionnels de la santé et les intervenants communautaires, un atelier de sensibilisation pour les adultes est également disponible si vous souhaitez aborder cette thématique dans vos milieux.

 

Karah Stanworth Belleville

Nutritionniste et Agente de développement chez ÉquiLibre.

equilibre.ca

Depuis plus de 25 ans, ÉquiLibre s’est donné pour mission de prévenir et diminuer les problèmes reliés au poids et à l’image corporelle dans la population, par des actions encourageant et facilitant le développement d’une image corporelle positive et l’adoption de saines habitudes de vie.

 

[1]Association pour la santé publique du Québec. (2017). Habitudes des Québécoises et Québécois quant à la consommation de   produits, services et moyens pour la gestion du poids (PSM-GP). Québec, Sondage de la firme Léger.

 

Retour...